Étude pour la construction d’un observatoire de l’infrastructure cyclable en Europe à l’aide de données libres

Une étude réalisée dans le cadre d’un mémoire de fin d’études en géomatique par Abigaëlle Nivoix, accompagnée par 6t-Bureau de recherche.

 

Avec l’avènement du Géoweb et des concepts de cartographie en ligne, collaborative et participative, l’information géographique présente sur internet constitue aujourd’hui une source de données considérable en accès libre et rapide à tous types d’utilisateurs.

C’est à l’aide d’outils de requête en ligne et du projet OpenStreetMap que le bureau de recherche 6t a pu se munir d’une cartographie du linéaire cyclable en Europe pour son étude sur l’usage des vélos à assistance électrique rapide. Mais le bureau souhaite à cette occasion et dans le cadre de ses futures études, obtenir les données brutes du couvert cyclable afin de les ré-exploiter pour une analyse comparative des territoires.
Comment peut-on alors proposer aux acteurs publics une expertise sur la qualité des voies cyclables en Europe à l’aide de données chiffrées, agrégées et enrichies issues d’OpenStreetMap ? L’objectif de l’étude est d’appuyer l’hypothèse que la qualité et la quantité des aménagements cyclables dans les territoires urbains est un élément décisif dans l’adoption du mode vélo pour les déplacements quotidiens. C’est aussi l’occasion de se pencher sur le potentiel d’exploitation des données libres pour construire un outil pérenne d’observatoire des territoires vécus par les cyclistes.
Après avoir engagé des réflexions sur les périmètres territoriaux pertinents pour l’analyse, sur la manière de classer les voies cyclables et sur la comparabilité des résultats pour 5 pays européens, nous avons constitué une base de données actualisable des aménagements cyclables ainsi qu’une série d’indicateurs sur la longueur, le type et la qualité de l’infrastructure. La construction de cet outil a également nécessité une recherche sur la précision attributaire et la robustesse des données OSM pour ce type d’analyse et a tenté de répondre à la question de l’utilisation d’applications cartographiques collaboratives pour faire émerger les bons critères sur la cyclabilité, liée aux pratiques des usagers.

Pour télécharger le mémoire dans son intégralité :

➡ Merci de compléter le formulaire


Références :

Benoit Conti. La mobilité pendulaire interurbaine en France face aux enjeux du changement climatique: caractérisation socioéconomique, analyse spatiale et potentiels de report modal. Architecture, aménagement de l’espace. Université Paris-Est, 2016.

Antoine Brès et Xavier Desjardins Antoine Brès et Xavier Desjardins, Quelles alternatives à l’automobile dans les espaces d’ « entre-villes » ? Une comparaison franco-allemande, Armand Colin,| « Annales de géographie »
2014/4 n° 698, pages 1039 à 1061, ISSN 0003-4010 ISBN 9782200929237

Gilles Palsky, Cartographie participative, cartographie indisciplinée. Armand Colin, « L’Information géographique », 2013/4, Vol. 77, pages 10 à 25, ISSN 0020-0093 ISBN 978220092853.

ThierryJoliveau, MatthieuNoucher, StéphaneRoche. La cartographie2.0, vers une approche critique d’un nouveau régime cartographique, « L’Information géographique », ArmandColin, 2013, 77(4), pp.2946.

Dennis Zielstra, Alexander Zipf, A Comparative Study of Proprietary Geodata and
Volunteered Geographic Information for Germany, 2010, University of Heidelberg (Germany), Department of Geography, « Chair of Geoinformatics »

Jean-François Girres, Guillaume Touya, (2010). Quality Assessment of the French OpenStreetMap Dataset. T. GIS. 14. 435-459. 10.1111/j.1467-9671.2010.01203.x.

Goodchild, M. F., 2007 Citizens as sensors: the world of volunteered geography. GeoJournal, (69),
211-221.

Guy Baudelle, Université Rennes 2, Laboratoire ESO Rennes, Les politiques d’aménagement cyclable aux Pays-Bas, in « Cahiers Nantais »,n°60, 2003

Ophélie Petit, Pierrick Billon, Jean-Michel Follin, Évaluation de la qualité des données OpenStreetMap sur la Sarthe et réflexion sur le processus de contribution in « Revue XYZ » – n°131 – 2012.

Article et dossiers de presse

« L’open data appuie sur les pédales », Le magazine des villes et territoires cyclables « Ville et Vélo » n°65, dossier pages 6 à 14, novembre/décembre 2014

« Vélo : le ressenti des usagers sur leur pratique ! », 15 décembre 2017, lien : https://www.amsterdamair.fr/blog/actualite/ressenti-usagers-sur-pratique-velo/, consulté le 13/10/19

Matthieu Viry, Timothée Giraud, Marianne Guérois, Ronan Ysebaert, Nicolas Lambert, Amel Feredj (UMS RIATE), Typologie socio-économique des régions frontalières de l’Union Européenne (2000-2012), Rapport technique : Généralités liées à OpenStreetMap et la complétude des données, 2016.

Stephanie Le Dantec – ADEME – Développer les modes actifs sur les territoires étape par étape – Cahier ressources à l’usage des collectivités, mai 2015

Giovanni Albertone, Simon Allen and Andrew Redpath, Eurostat, Methdological manual on territorial typologies, 2018 edition, https://ec.europa.eu/eurostat/

Enquête sur les Français et le vélo, mai 2013, Observatoire des mobilités actives, synthèse consultable sur le site du Club des villes et territoires cyclables : www.villes-cyclables.org

The Shift Project – Décarboner la mobilité dans les zones de moyenne densité – septembre 2017

A project sheet is available

Share this publication :