Autolib’ : puisqu’un service public n’a pas vocation à être rentable, quelle est son utilité sociale ?

Étude du chiffre d’affaire et du fonctionnement d’Autolib’ à Paris, édition 2018.

Après avoir estimé le chiffre d’affaire annuel d’Autolib’ en 2017, 6t-bureau de recherche réitère l’exercice début 2018, afin d’analyser les évolutions de l’activité d’Autolib’ entre 2016 et 2017. L’occasion aussi pour Nicolas LOUVET, directeur chez 6t-bureau de recherche, de poser la question de l’utilité sociale d’un service public qui ne peut parvenir à être rentable.

➡ Retrouvez l’article dans son intégralité

 

Partagez cette publication :