Impact d’Uber sur l’utilisation de la voiture en Île-de-France

Uber France a sollicité un consortium d’experts pour réaliser une étude portant sur l’impact d’Uber sur le trafic en Île-de-France : 6t-bureau de recherche, l’IAU Ile de France (en la personne de Jérémy Courel), le Laboratoire Ville, Mobilité transport de l’Université Paris Est (en la personne d’Emre Korsu) et Jean-Pierre Orfeuil.

Les sociétés numériques de mise en relation de Voiture de Transport avec Chauffeur (VTC) ont d’abord fait irruption dans les centres de grandes métropoles très denses, exposées à des niveaux de pollution atmosphérique et sonore alarmants et réputées pour leurs problèmes endémiques de congestion et d’occupation automobile d’espace public. La question des impacts des VTC sur l’automobilité, et notamment sur le trafic, est donc devenue centrale. Pourtant, la majorité des rares travaux à ce sujet, n’avancent ni conclusions consensuelles, ni preuves robustes quant à l’impact du trafic sur le volume de trafic (véhicules.kilomètres).

Pour comprendre les impacts de l’utilisation des VTC sur le trafic, il convient de :

  • considérer non seulement le trafic généré par les chauffeurs connectés aux plateformes,
  • mais aussi d’analyser l’influence des VTC sur les comportements de mobilité de leurs usagers.

Il apparaît notamment important de se demander dans quelle mesure et de quelle façon les VTC influencent, aux côtés d’autres facteurs, :

  • la démotorisation des ménages,
  • et d’estimer l’impact sur le trafic de cette démotorisation.

➡ Rapport complet disponible à la demande par email info@6-t.co


Source photo : Pixabay

Partagez cette publication :