6t investit dans le système de stationnement vélo Sharelock

Depuis près de 20 ans, 6t travaille pour des acteurs publics et privés. Bureau de recherche indépendant, 6t a su fidéliser sa clientèle par la rigueur méthodologique de ses études et la transparence des protocoles scientifiques mis en œuvre. Pour la première fois depuis sa création en 2002, 6t a décidé d’investir dans un service de mobilité : le service de stationnement vélo Sharelock. Gage de la transparence de notre entreprise, cet article vise à expliquer cette décision et à clarifier les liens entre 6t et l’entreprise Sharelock.

6t observe et analyse la mobilité servicielle depuis ses débuts, dans les années 2000, ce qui a placé notre bureau de recherche aux premières loges des évolutions dans ce domaine. Récemment, nos travaux sur les trottinettes partagées et le boom du vélo dans les villes françaises, menées sur fonds propres, nous ont permis d’identifier une nouvelle tendance après des années de croissance du vélo en partage : celle du retour à la possession. Initiés aux modes actifs et à la micromobilité par des services de mobilité partagée, les usagers souhaitent s’équiper de leur propre véhicule pour gagner en confort et fiabilité et limiter le coût de leur mobilité. Néanmoins, le retour à la possession nourrit une demande en véhicules qui encourage le vol et le recel, ce qui freine l’essor de ces modes. Ainsi, alors que le risque de vol reste très important dans la majorité des villes européennes, les collectivités peinent à faire face à une demande croissante pour le stationnement vélo et aucun service privé n’apporte de support aux propriétaires qui souhaiteraient protéger leurs véhicules.

Le directeur et fondateur de 6t, Nicolas Louvet, a souhaité lever cette barrière au développement des mobilités durables en imaginant un service de cadenas sécurisés, partagés et connectés. La concrétisation de cette idée a donné naissance à Sharelock, dont il est devenu cofondateur. Il a été en outre décidé que 6t fasse partie de cette aventure en tant qu’investisseur, parmi d’autres, de la société Sharelock.

Cette décision exige que nous réaffirmions l’importance que nous attribuons à la transparence méthodologique de nos études, en particulier en cas de missions portant sur le stationnement vélo, ou tout autre sujet sur lequel Sharelock pourrait avoir des intérêts commerciaux. 6t-bureau de recherche se positionne comme une interface entre le conseil et la recherche universitaire, dont nombre de nos collaborateurs sont issus. En cohérence avec cet héritage, nos productions s’appuient sur des protocoles de recherche rigoureux, précis et systématiquement présentés de manière exhaustive. Nos résultats sont ainsi le produit d’une méthode qui laisse la voie ouverte à la critique et à la contre-expertise, dans la plus grande tradition de la démarche scientifique. Cela ne sera pas amené à changer avec l’entrée de 6t au capital de Sharelock : toutes nos études continueront de présenter une méthode argumentée et rendue publique, ce qui permettra à nos clients et lecteurs de s’assurer eux-mêmes de la neutralité de nos propos.

Les études 6t sont gérées par des chef.fes de projet, garant.e.s de la qualité des méthodes et ainsi de la neutralité des résultats. Ces chef.fes de projet travaillent de manière autonome et les décisions scientifiques sur leurs missions leur appartiennent.

Depuis plus de 20 ans, 6t assure ses partenaires de sa neutralité et de son objectivité. Cela ne nous a jamais empêché d’affirmer notre conviction que des mobilités plus durables et plus responsables doivent être encouragées, et que la temporalité de ce projet est celle de l’urgence. Par ses liens avec Sharelock, 6t prend une initiative concrète pour soutenir un service qui pourrait permettre, selon son équipe, de contribuer de manière cruciale au développement de la mobilité vélo. Cela s’inscrit pleinement dans la philosophie de 6t-bureau de recherche qui, par la production d’études exigeantes, scientifiques et transparentes encourage les initiatives au service de la mobilité durable.

Partagez cette publication :