Utiliser les données issues de la téléphonie mobile pour analyser la mobilité

Contexte

L’analyse de la mobilité à l’aide des données produites par les téléphones portables et les applications pour smartphones est un champ scientifique et technique qui se développe rapidement. Ces données ont pour caractéristique d’être massives, détaillées, longitudinales, relativement peu chères à produire et constamment renouvelées. La diversité des applications potentielles dans le champ de la mobilité attire les industriels et de nombreux efforts sont en cours pour proposer des outils analytiques simples à utiliser s’appuyant sur ces gisements de données.

Méthode

A travers le recensement de plus de 80 articles de la littérature académique, ce chapitre d’ouvrage, à l’élaboration duquel a participé lors de son poste précédent Julie Chrétien, cheffe de projet chez 6t, compare les données issues de la téléphonie mobile aux outils « classiques » d’analyse de la mobilité. Au-delà des nombreuses applications, les auteurs visent à souligner les défis techniques à relever et les limites propres à cette nouvelle source d’information.

Résultats

Pour les chercheurs et opérateurs, ces données ont des applications utiles dans le domaine de l’analyse des comportements de mobilité, de l’analyse territoriale, de l’identification de la qualité de service et du suivi des conditions de trafic.

Cependant les traces seules des individus sont rarement suffisantes à générer des informations précises et utilisables telles quelles par les exploitants. La traduction de séries de points de déplacements, arrêts, parts modales et autres indicateurs quotidiennement utilisés pour l’analyse de la mobilité repose sur l’adjonction au moins partielle d’indications fournies par les utilisateurs (informations personnelles, description de l’activité en cours, mode emprunté,…), de données supplémentaires générées par certains téléphones (accélération, altitude…) ou de descriptions géographiques du territoire (réseaux de transports, emplacement des commerces…).

Enfin, la disponibilité de ces données comporte des incertitudes. Elle est en effet fluctuante dans le temps et l’espace car elle dépend des évolutions du taux de possession des téléphones portables, de l’acceptabilité sociale de la géolocalisation, des applications que les individus emploient au quotidien et des réglementations nationales et internationales.

 

➡ L’ouvrage est disponible ici.


  • Pour citer le chapitre :

CHRETIEN J, LE NECHET F, LEURENT F, YIN B, 2018, « Using Cell Phone Data to Understand Travel Behavior and Transportation Systems », in Urban mobility and the smartphone: Transportation, travel behavior and public policy, AGUILERA A, BOUTUEIL V (dir) Elsevier, 222 pages, eBook ISBN: 9780128126486 – Paperback ISBN: 9780128126479

  • Pour citer le livre :

AGUILERA A, BOUTUEIL V, 2018, «Urban mobility and the smartphone: Transportation, travel behavior and public policy», Elsevier, 222 pages, eBook ISBN: 9780128126486 – Paperback ISBN: 9780128126479.

 

Photo by rawpixel on Unsplash

Partagez cette publication :