Panel Mobilité du Grand Genève – Comprendre et suivre les comportements de mobilité à l’échelle de l’agglomération transfrontalière

Un projet scientifique porté par 6t et soutenu par les autorités publiques du Grand Genève, les TPG et ATMB

En décembre, une révolution en matière d’offre de transports publics pour le Grand Genève

Le 15 décembre 2019, la mise en service du Léman Express et du tram d’Annemasse va impliquer, avec la réorganisation des réseaux de rabattement, un saut qualitatif majeur en matière d’offre de transports publics à l’échelle de l’agglomération transfrontalière. Cette nouvelle offre devrait contribuer à modifier très largement les comportements de mobilité dans le Grand Genève. C’est en tout cas l’attente d’un grand nombre d’acteurs du domaine des transports et de l’aménagement du territoire de la région. Une attente qui se base sur plusieurs observations dans ce contexte territorial spécifique :

  • La saturation très importante des axes routiers de l’agglomération en période de pointe, en particulier les infrastructures autoroutières et les réseaux urbains ;
  • L’existence d’une demande latente très conséquente envers une amélioration de l’offre de transports publics transfrontalière ;
  • Le succès immédiat des améliorations de l’offre TP de manière générale dans les agglomérations économiquement et démographiquement très dynamiques ;

Observer de près les changements de comportements de mobilité et les mutations du territoire tant en Suisse qu’en France

Ce contexte de changements importants à venir a poussé 6t-bureau de recherche à monter, en partenariat avec le Grand Genève, les TPG et ATMB, un projet scientifique visant à observer et mesurer finement les évolutions à venir en termes de pratiques de mobilité et les mutations du territoire qui en découleront pour l’agglomération. Cette observation se fera à travers une importante enquête de suivi longitudinale auprès d’un échantillon représentatif de la population des différents secteurs du Grand Genève.

Baptisée Panel Mobilité du Grand Genève, cette étude consistera à réaliser une enquête juste avant la mise en service de la nouvelle offre puis de la répéter auprès du même échantillon dans le courant de l’année 2020. L’hypothèse méthodologique est que ces changements ne vont pas concerner uniquement les résidents bien desservis par le Léman Express ni les seuls frontaliers pendulaires, mais vont concerner :

  • Toute la population : jeunes, actifs, retraités;
  • Toutes les mobilités : travail, achats, loisirs, déplacements professionnels;
  • Toutes les secteurs du Grand Genève.

C’est la raison pour laquelle le panel ne se concentra pas uniquement sur le Léman Express ou sur les travailleurs frontaliers mais visera à obtenir une photographie la plus large possible des comportements de mobilité de tous les habitants du Grand Genève.

Les comportements : des questions centrales et sources d’enseignements importants

Centré sur la dimension comportementale, le Panel Mobilité du Grand Genève visera à compléter le monitoring multimodal transfrontalier piloté par le Grand Genève et dont l’objectif est d’examiner finement les évolutions des principales données de comptage et de fréquentation des infrastructures et offres de transport : comptages routiers, vélos, fréquentation des TP, passages des douanes, etc. En parallèle à ces données chiffrées, l’aspect comportemental est, en effet, central pour mieux identifier et comprendre certaines dynamiques qui seront à l’œuvre :

  • Quelles seront les principales conséquences de cette nouvelle accessibilité sur le choix résidentiel et d’activités des ménages : travail, achat, sport, formation ?
  • Quels impacts en termes de dynamiques territoriales de l’agglomération seront donc perceptibles ?
  • Quels seront les principaux leviers et freins au report modal, et dans quelle mesure les nouvelles offres de transport influencent le choix modal ?
  • Quelles seront les principales différences sociales et géographiques dans l’appropriation de la nouvelle offre ?
  • Quel sera l’impact des nouvelles offres sur l’image globale des différents moyens de transport ?

En apportant des éléments de réponses concrets à ces questions, le Panel Mobilité Grand Genève contribuera à identifier les effets de la mise en service du Léman Express et du tram dAnnemasse sur les comportements de mobilité des habitants du Grand Genève. Des enseignements importants pourront aussi être formulés en matière d’aménagement du territoire en lien avec les dynamiques qui auront été observées dans ce domaine, notamment en termes de choix résidentiels.

Un partenariat transfrontalier original

Porté par 6t-bureau de recherche qui garantit la neutralité et la rigueur scientifique de l’étude, le Panel Mobilité Grand Genève peut se concrétiser grâce à un partenariat transfrontalier public et privé regroupant des acteurs majeurs des questions de mobilité et de territoire :

  • Le Grand Genève ;
  • La République et Canton de Genève ;
  • L’Etat de Vaud ;
  • La Région de Nyon ;
  • Le Pôle Métropolitain du Genevois français ;
  • La Région Auvergne-Rhône-Alpes ;
  • Les Transports Publics Genevois (TPG) ;
  • Les Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB).

Pour la réalisation des enquêtes, 6t s’est entouré de LINK, institut suisse leader des enquêtes de mobilité et d’opinion, et d’Infusion basé à Annecy.

A suivre

Les résultats de l’enquête seront communiqués en 2020.

Plus d’informations sur ce projet : info@6-t.co ou grand-geneve@etat.ge.ch

Partagez cette publication :